Référentiel de compétences entrepreneuriales et sociétales

Version imprimable
Cet outil est publié; mais vos commentaires, observations et exemples d'utilisation sont toujours les bienvenus!
Mode d'emploi -  Instruments -  Exemples -  Prestataires -  Autres

Fiche

Phase(s)
Relatif à...
Complexité
RH
Effort estimé
2 heures, de 2-100 personnes, répété dans la mesure des besoins
L´outil en bref

Cet outil est autant un référentiel de compétences entrepreneuriales et sociétales, utile dans de nombreuses circonstances, qu'un outil d'autoévaluation d'une équipe porteuse d'un projet d'entrepreneuriat social.

Le référentiel  présente 76 compétences ou qualités entrepreneuriales classées dans 11 domaines, avec des dimensions additionnelles de phases temporelles de l'organisation et d'intensité des besoins en compétences. L'instrument d'autoévaluation permet  de positionner l'équipe porteuse de l'organisation et de connaître les lacunes à combler.

Pour qui

Les utilisateurs du référentiel et de l'autoévaluation sont principalement ceux qui portent l'organisation, que ce soit lors sa maturation, son implantation ou son décollage. Cependant, l'outil peut être utilisé dans un cadre plus large, par exemple dans le but de détecter des compétences entrepreneuriales émergentes.

Raisons d'utiliser

L'utilité d'un référentiel de compétences entrepreneuriales n'est plus à démontrer, parfaitement applicable dans

  • Auto-évaluation de l'organisation et des personnes
  • Développement des ressources humaines 
  • Conception de cursus de formation à l'entrepreneuriat
  • Etc. 
Résultats attendus, impacts

Les résultats que l'on peut obtenir par l'utilisation du référentiel et de ses instruments donnent à l'organisation, ou à l'équipe qui la porte, une vision plus claire des compétences entrepreneuriales existantes et manquantes. Il peut favoriser la réflexion sur l'externalisation de certaines compétences.

Conditions d'utilisation

Cet outil peut être utilisé en chaque phase du cycle de vie de l'organisation. La première analyse peut se faire en petite équipe et ensuite s'étendre à un plus grand nombre de personnes.

Points de vigilance, risques

Ce référentiel de compétences entrepreneuriales est générique et ne tient compte d'aucune compétence métier spécifique à l'organisation, liée à la production ou l'exécution de ses prestations.

Exemples d'utilisation

Listez ici, pour un bref aperçu, les exemples d'utilisation de l'outil, qui figureront dans l'onglet "Exemples" ou d'autres exemples, non documentés dans l'outil, éventuellement avec des liens d'accès.

Références

Le référentiel de compétences entrepreneuriales proposé ci-dessous cherche à combler certaines lacunes systémiques, en considérant des dimensions supplémentaires aux traditionnels domaines, mais tout en s’appuyant sur ceux développée par Laviolette, Loué, Baronet, Bayad, Schmitt, Boughattas, Bonnafous-Boucher, Genilem, entre autres. 

Plus de 100 personnes ont contribué à la mise au point de ce référentiel. Nous les en remercions chaleureusement.

Auteur(s)


Trad.:
Version
001 / 21-09-2014 - Publié

 

Mode d'emploi

1. Description de l'outil

1.1 Introduction

 

Social Business Models: compétences d'équipeL'utilité d'un référentiel de compétences entrepreneuriales n'est plus à démontrer, c'est un couteau suisse avec des applications allant de l'autoévaluation à la conception de cursus de formation à l'entrepreneuriat, passant par la composition d'équipes. 

Le référentiel proposé ci-dessous répond à la volonté d'être le plus large possible, tout en s'adaptant à d'autres considérations telles que la nécessité de leur présence dans les phases du cycle de vie des organisations, ou encore telles que la notion d'équipes et de délégation.

1.2 Dimensions

1.2.1 Domaines

Les domaines de compétences retenus sont au nombre de onze, mais seuls les neuf premiers se réfèrent réellement aux savoir-faire, alors que les deux derniers considèrent plus fortement les savoir-être, traitant plus de qualités personnelles ou partagées. Les domaines sont les suivants :

  1. Compétences en conception et modélisation d’opportunités entrepreneuriales
  2. Compétences en gestion de l’information
  3. Compétences en marketing
  4. Compétences en promotion et ventes
  5. Compétences en relations et communication institutionnelles
  6. Compétences en stratégie et gestion de projets
  7. Compétences en gestion financière et des coûts
  8. Compétences en organisation, production et logistique
  9. Compétences en gestion des RH et gouvernance interne
  10. Qualités personnelles
  11. Qualités d’entrepreneuriat sociétal
1.2.2 Phases du cycle de vie

Social Business Models: Phases du cycle de vie d'une entreprise (premières)Une organisation passe par plusieurs phases entre le moment où germe l’idée et celui où elle fonctionne à plein régime, et les compétences entrepreneuriales nécessaires ne sont pas toujours les mêmes et surtout peuvent varier en intensité.

Cela peut permettre une certaine flexibilité, par exemple en acquérant seulement les compétences nécessaires, juste avant d’initier une phase où elles seront requises.

Les phases initiales sont au minimum :

  • La phase de maturation, pendant laquelle l’idée se transforme en modèle d’affaires et en définition de scénarios ;
  • La phase d’implantation, pendant laquelle tout est mis en place, selon une stratégie définie ;
  • La phase de décollage, entre les premières ventes, productions et le point d’équilibre ;
  • La phase d’envol, lorsque l’organisation a dépassé son point d’équilibre.
1.2.3 Niveau de compétence

L’équipe porteuse de l'organisation, ou chaque personne de cette équipe, n’est pas obligée de maîtriser absolument toutes les compétences entrepreneuriales, principalement que certaines peuvent parfaitement être totalement ou partiellement déléguées.

Par exemple, une association sans aucune personne salariée n’aura en principe pas besoin de compétences de gestion des RH. Le niveau de compréhension en gestion financière peut se permettre d’être presque rudimentaire lors de la conception du modèle d’affaires et devenir plus présent et nécessaire dans le temps. Finalement, une équipe entrepreneuriale pourra parfaitement n'avoir qu'une pratique initiale en promotion de prestations, petite mais suffisante pour en déléguer l’expertise à une tierce personne dans une phase plus avancée.

Trois niveaux ont été choisis pour ce référentiel :

  • Notions appliquées : connaissances et compréhension suffisantes pour observer, pouvoir déléguer et exécuter les rudiments, sans toutefois intervenir activement (connaissance, compréhension et bribes d’application dans la taxonomie de Bloom).
  • Pratique : capacité empirique d’exécution de manière satisfaisante, avec esprit d’auto-évaluation (application et analyse dans la taxonomie de Bloom).
  • Maîtrise : capacité théorique, méthodologique et pratique d’exécution, de délégation et de supervision (synthèse et évaluation dans la taxonomie de Bloom).
1.2.4 Possibilité de délégation

Certaines compétences peuvent facilement être déléguées à l'interne comme à l'externe, alors que d'autres non. Cette quatrième dimension définit un niveau de possibilité de délégation tel que ci-dessous:

  • Bas: la compétence ne peut pas, en principe, être déléguée.
  • Moyen: la compétence peut être déléguée en interne ou externe, toutefois exigeant au minimum des notions appliquées dans l'équipe entrepreneuriale.
  • Haut: la compétence peut facilement être déléguée en interne ou externe, n'exigeant que très peu de notions de base de la part de l'équipe entrepreneuriale.

Cependant, indiquer ce niveau dans un tableau général serait ne pas tenir compte de la diversité des organisations. Ainsi cette dimension n'apparait que dans les instruments d'autoévaluation.

1.3 Référentiel

1.3.1 Liste et définition des compétences et qualités entrepreneuriales

1. Compétences en conception et modélisation d’opportunités entrepreneuriales

  1. Connaissance de l’environnement : connaître le contexte de son secteur d’activités, l’environnement, les différents acteurs et son périmètre d’action
  2. Recherche d’opportunités : rechercher, imaginer et définir des opportunités en accord avec ses propres motivations et valeurs
  3. Mission et vision : définir la nature du projet et la vision entrepreneuriale qui l’accompagne
  4. Business model : concevoir le modèle d’affaires et en valider ses hypothèses sur le terrain
  5. Evaluation commerciale : évaluer et chiffrer les ventes prévisionnelles du projet
  6. Evaluation de mise en œuvre : définir les ressources et l’infrastructure de mise en œuvre du projet
  7. Evaluation financière : évaluer la viabilité financière et estimer les besoins financiers (investissements et fonds de roulement)
2.  Compétences en gestion de l’information 
  1. Définition des besoins : définir les besoins en information pour les diverses activités de l’entreprise
  2. Identification des sources : identifier les sources d’information relatives au secteur d’activités du projet entrepreneurial
  3. Veille informationnelle : implanter des mécanismes de veille d’informations technologiques, commerciales, concurrentielles…)
  4. Réseautage : intégrer et interagir avec des réseaux physiques et virtuels (professionnels, politiques, technologiques…)
  5. Informatique et internet : Définir et choisir et utiliser les outils de gestion de l’information (informatique, internet…)
  6. Analyse et synthèse : analyser, synthétiser et donner du sens aux informations recueillies
  7. Gestion de la connaissance : garantir la diffusion et l’utilisation efficace des informations, connaissance et savoir-faire dans l’organisation
3.  Compétences en marketing 
  1. Analyse d’opportunités : détecter, identifier et analyser des opportunités d’affaires
  2. Etude de marché : Ressentir, imaginer et étudier le marché potentiel
  3. Sélection de marché : Déterminer les marchés visés pour le projet
  4. Conception de prestations : concevoir les produits et services en fonction des attentes de la clientèle (proposition de valeur)
  5. Analyse de concurrence : analyser la concurrence existante, dormante et potentielle
  6. Positionnement : définir son positionnement sur le marché en relation à la concurrence
  7. Stratégie marketing : établir la stratégie / mix de marketing (produit, prix, place et promotion)
4.  Compétences en promotion et ventes 
  1. Stratégie commerciale : élaborer et développer une stratégie commerciale de promotions et ventes
  2. Formulation de l’offre : formuler des offres attrayantes et convaincantes
  3. Choix des canaux : identifier et choisir les canaux de diffusion de l’offre
  4. Promotion des ventes : élaborer les activités de promotion et mettre en œuvre le plan de commercialisation
  5. Prospection et acquisition : prospecter et acquérir ses clients
  6. Suivi commercial : Définir et mettre en œuvre les outils et procédures de suivi des prospects et des ventes
  7. Fidélisation : Evaluer la satisfaction de la clientèle, entretenir des relations clients et fidéliser sa clientèle
5.  Compétences en relations et communication institutionnelles
  1. Sphère d’influence : développer par différentes actions, sa sphère d’influence à l’extérieur
  2. Communication institutionnelle : développer les capacités de communication institutionnelle
  3. Communication dans les médias : communiquer à l’externe par des interviews, des communiqués de presse, des conférences…
  4. Réseaux sociaux : utiliser de forme efficace les réseaux sociaux
  5. Gouvernance externe : identifier les acteurs-clés de la gouvernance externe et entretenir des relations fructueuses
  6. Alliances et partenariats : développer des alliances et des partenariats (stratégique, commercial…)
6.  Compétences en stratégie et gestion de projets 
  1. Vision stratégique : développer la vision stratégique à long terme de l’entreprise en fonction de sa vision du futur
  2. Gestion des risques : identifier, analyser et calculer  les risques, définir leur prévention, diminution d’impact ou solutions de rechange
  3. Stratégie de développement : choisir le scénario le plus probable et élaborer les stratégies de développement de l’entreprise
  4. Fixation d’objectifs : formuler et prioriser des objectifs stratégiques à long terme, clairs et spécifiques
  5. Mesure de résultats : mettre en place des indicateurs et tableaux de bord, quantitatifs et qualitatifs
  6. Gestion de projets : Maîtriser et mettre en œuvre des techniques de gestion de projets
  7. Evaluation : Analyser, interpréter, évaluer les résultats et réorienter les stratégies
7.  Compétences en gestion financière et des coûts 
  1. Point mort : calculer et évaluer les coûts, les prix de revient et la marge, ainsi que le point mort
  2. Planification financière : identifier les besoins financiers à court et moyen terme
  3. Budget : élaborer et assurer le suivi du budget de fonctionnement et du plan d’investissement
  4. Comptabilité : établir la comptabilité, gérer les créanciers et les débiteurs, la facturation, le recouvrement, les délais et les dépenses
  5. Trésorerie : planifier et gérer la trésorerie
  6. Prise de décision : utiliser les états financiers pour prendre des décisions et modalités d’actions
  7. Relations financières : entretenir des relations positives avec les institutions financières et fiscales
  8. Investisseurs : gérer la relation avec les investisseurs, préparer les levées de fonds
8.  Compétences en organisation, production et logistique 
  1. Administration : définir et mettre en œuvre les procédures et démarches administratives
  2. Qualité : établir, implanter et appliquer le système de qualité
  3. Ressources : identifier, prévoir et gérer les ressources matérielles
  4. Infrastructure : gérer l’infrastructure pour assurer le bon déroulement des activités
  5. Négociation : gérer et négocier les contrats et les prix
  6. Production : mettre en œuvre la production et les procédures de suivi
  7. Distribution : mettre en place une stratégie de distribution
  8. Juridique : gérer les aspects juridiques, contrats, propriété intellectuelle, brevets, litiges
9.  Compétences en gestion des RH et gouvernance interne 
  1. Politique RH : définir et mettre en œuvre une politique de ressources humaines
  2. Gestion RH : définir et exécuter les processus de recrutement, sélection, intégration, développement des compétences, évaluation et licenciement
  3. Cahiers des charges : définir les rôles clés et assigner les responsabilités, établir les cahiers des charges
  4. Management : coordonner et diriger les activités d’une équipe de collaborateurs vers un objectif commun
  5. Leadership : influencer le fonctionnement des équipes en créant et animant des dynamiques positives (animer, motiver, encadrer…)
  6. Participation : favoriser une gestion participative, dynamisant et suscitant l’adhésion et l’implication
  7. Gestion de conflits : Prévenir et gérer les conflits (écouter les parties, comprendre les différends, proposer des solutions, arbitrer si nécessaire)
10.  Qualités personnelles 
  1. Organisation : structurer, agencer, répartir, articuler, hiérarchiser des informations ou des éléments d’un ensemble complexe pour les traiter
  2. Analyse : analyser des problèmes, identifier des pistes de solutions et organiser leur mise en œuvre
  3. Décision : comprendre et utiliser des techniques de prise de décision efficaces
  4. Poursuite des objectifs : se fixer des objectifs et persévérer en engageant sa responsabilité personnelle
  5. Adaptabilité : Savoir prendre du recul et faire preuve d’adaptation en fonction des situations
  6. Self-confiance : Faire preuve d’indépendance, confiance en soi et capacité de se libérer des règles et/ou du contrôle des autres
  7. Respect : Se remettre en cause et respecter ses engagements
  8. Communication: être capable de communiquer clairement et avec un bon sens de l’écoute sur différents niveaux et différentes situations
11.  Qualités d'entrepreneuriat sociétal
  1. Intérêt collectif : orienter le modèle d’affaires vers la création d’utilité réelle et d’impact pour les collectivités visées les plus larges possibles
  2. Profitabilité orientée impact : utiliser le profit comme outil de développement et pérennisation des impacts recherchés par l’organisation
  3. Vision humaniste : mettre en premier plan les dimensions humaine et sociale dans toutes les réflexions, stratégies et actions de l’organisation
  4. Sensibilité en DD : analyser les impacts à long terme de son organisation sur l’environnement et les confronter avec des critères de développement durable
  5. Gestion participative : favoriser les prises de décision partagées, à l'interne comme à l'externe, et être ouvert à la démocratie organisationnelle
  6. Vision systémique : être capable d’alterner entre l'immersion au cœur de l'action et la prise de recul pour une réflexion "hors- cadre"
  7. RSE : évaluer et implanter des principes de RSE

Copyleft: Claude Michaud

1.3.2 Tableau résumé avec les niveaux de compétence

Domaines de compétences et compétences / Phases
(N = Notions appliquées, P = Pratique, M = Maîtrise)
Maturation Implantation Décollage Envol
1. Compétences en conception et modélisation d’opportunités entrepreneuriales
Connaissance de l’environnement P   P M
Recherche d’opportunités P     M
Mission et vision N   P M
Business model P     P
Evaluation commerciale N   P P
Evaluation de mise en œuvre N P   P
Evaluation financière P     M
2. Compétences en gestion de l’information
Définition des besoins     N P
Identification de sources P   P P
Veille informationnelle N P M M
Réseautage N   P M
Informatique et internet P P P M
Analyse et synthèse   N P M
Gestion de la connaissance     N P
3. Compétences en marketing
Analyse d’opportunités N   P M
Etude de marché P   P M
Sélection de marché   N P P
Conception de prestations   P P P
Analyse de concurrence P   P M
Positionnement N   P P
Stratégie marketing     P P
4. Compétences en promotion et ventes
Stratégie commerciale     N P
Formulation de l’offre N   P M
Choix des canaux N   P M
Promotion des ventes   N P M
Prospection et acquisition     P M
Suivi commercial     P M
Fidélisation     N P
5. Compétences en relations et communication institutionnelles
Sphère d’influence   P P M
Communication institutionnelle     N P
Communication dans les médias   N P M
Réseaux sociaux N N P P
Gouvernance externe N   P P
Alliances et partenariats   N P P
6. Compétences en stratégie et gestion de projets
Vision stratégique     P M
Gestion des risques N   P P
Stratégie de développement     N P
Fixation d’objectifs P P P M
Mesure de résultats     N P
Gestion de projets N P   M
Evaluation     P M
7. Compétences en gestion financière et des coûts
Point mort N   P M
Planification financière   N P M
Budget N   P P
Créanciers et débiteurs     P P
Trésorerie     P P
Prise de décision P P P M
Relations financières   N P M
8. Compétences en organisation, production et logistique
Administration     P P
Qualité     N P
Ressources   N P M
Infrastructure   N P P
Négociation   N N P
Production     P M
Distribution     P M
9. Compétences en gestion des RH et gouvernance interne
Politique RH     N P
Gestion RH     N P
Cahiers des charges     N P
Management   N P M
Leadership   P P M
Participation   P P P
Gestion de conflits   N P P
10. Qualités personnelles
Organisation P P P M
Analyse N N P P
Décision P P P P
Poursuite des objectifs P P P P
Adaptabilité   P P P
Self-confiance P P P M
Respect   P P P
11. Qualités d'entrepreneuriat social/sociétal
Intérêt collectif N N P M
Profitabilité orientée impact N N P M
Vision humaniste N N P M
Sensibilité en DD N P P M
Gestion participative P P P M
Vision systémique P P P M
RSE  N P P M

 

2 Mise en oeuvre

2.1 Ressources

Les seules ressources nécessaires sont les personnes qui forment l'équipe qui portent l'organisation, voire l'ensemble des collaborateurs, plus l'instrument Excel d'autoévaluation.

2.2 Démarche

  • Chaque membre de l'équipe porteuse du projet ou de l'organisation, évalue ses niveaux de compétences (N / P / M), au moins dans les 9 premiers domaines.
  • Les graphiques  des membres de l'équipe, à la fin du tableau, montrent les profils préférentiels et le dernier celui de la somme des profils
  • Vous pouvez avoir plus de membres dans l'équipe, en déprotégeant la feuille et en insérant une ou plusieurs colonnes avant celle marquée "Equipe"
  • Vous pouvez aussi changer les points attribués aux niveaux de compétences (Notions, Pratique et Maitrise)

2.3 Résultats et livrables

L'interprétation des résultats ne peut en aucun cas être généralisée, mais servir de base de réflexion sur :

  • Les compétences entrepreneuriales présentes
  • La meilleure façon de les distribuer en relation aux tâches actuelles
  • Les compétences qui peuvent être externalisées
  • Les compétences à acquérir, par exemple par des formations
  • Etc.

3. Trucs et astuces

Il est possible de considérer cet exercice un peu comme une liste de courses à faire. Cependant, il faut absolument être honnête lors de son utilisation.

Il est aussi possible de faire un lien direct avec une matrice SWOT, lors du regard interne sur les forces et faiblesses de l'équipe.

L'exercice des compétences entrepreneuriales donne une image de ce que les personnes de l'équipe saven ou peuvent faire. Il n'aborde pas la question de ce que les personnes aiment faire! Pour une construction d'équipe durable, il est recommandable de s'appuyer sur cet aspect en utilisant des outils de profilage personnel, tels que Leonardo 345, qui explorent les "Préférences au travail".

4. Références et historique

Le référentiel de compétences a été construit grâce à un large éventail de référentiels déjà existants et validés par des études sur le terrain. Le travail fait pour l'établir a suivi le processus suivant:

  • Compilation comparative de plusieurs référentiels
  • Première version de 100 compétences soumise à un sondage
  • Réduction sensible du nombre de compétences en fonction des résultats du sondage
  • Inclusion de la dimension des niveaux de compétence et nouveau sondage
  • Analyse des résultats et révision de la liste des compétences
  • Inclusion du nouveau domaine des "Qualités entrepreneuriales et sociétales", fortement inspiré des valeurs de l'économie sociale et solidaire - ESS

Instruments

Description: 
Outil en format feuille de calcul, facilitant une autoévaluation de l'équipe porteuse d'une organisation, en utilisant le référentiel de compétences entrepreneuriales et sociales.

Prestataires de services

Commentaires

Puis-je passer cet outil en prépublication le mercredi 17 décembre ?
Portrait de Claude

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est seulement un test pour éliminer les soumissions automatiques de spam