Notre canevas

Un exercice de construction!

Dans les pages suivantes, nous allons vous présenter concrètement mais succinctement la réflexion lors de la création de notre modèle d'affaires en utilisant le premier niveau du canevas, répondant ainsi aux huit questions de base.

Il faut cependant considérer que ce n'est qu'une des représentations possibles et qu'elle n'est pas totalement invariable.

En effet, même si la mission (pourquoi, qui et quoi) restera fondamentalement la même au fil du temps, de nouvelles propositions de valeur peuvent surgir ainsi que d'autres éléments sont susceptibles de changer et de s'améliorer. 

Non seulement le contexte peut évoluer, mais de nouveaux partenariats peuvent être conclus, les méthodes de travail peuvent changer, ainsi que les flux financiers.

Ci-dessous, vous trouverez une compilation des idées émises lors des premières séances du comité. 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Nous vivons une époque où l'économie dominante est à bout de souffle et assistons à la croissance progressive d'une économie plus centrée sur des valeurs humaines.

Dans quel contexte?

Le canevas de Social Business Models: Où

Cependant la transition est lente, d'autant plus que les programmes éducatifs n'ont pas encore eu le temps de s'adapter à ce nouveau contexte, à part quelques traductions de programmes de management traditionnel pour les organisations à but non lucratif.

D'autre part, les acteurs du champ de l'économie sociale et solidaire ou de l'entrepreneuriat social sont parfois réfractaires au langage classique du "management". Il existe, dans le contexte, des clivages à outrepasser :

  • Approche terrain versus académique
  • Economie sociale versus de marché
  • Professionnels versus étudiants
  • Collaboratif versus individuel

Ce phénomène a une étendue mondiale, mais le champ d'action du projet de Social Business Models a ses limitations géographiques, en fonction du facteur linguistique et aussi de l'organisation du travail.

Initialement, la langue de travail sera le français, permettant d'atteindre la Suisse romande, la France voisine et d'autres pays francophones.

Des efforts seront faits pour que la plateforme et les outils puissent être traduits en allemand, via une donation, et en espagnol, par des traducteurs-rices bénévoles.

Ce projet étant lié indirectement à un projet de transfert d'innovation dans le cadre du programme européen Leonardo, si ce dernier est approuvé, les traductions pourront s'étendre aux langues suivantes: anglais, portugais, danois et grec.

Répondant à quels besoins et visant quel impact?

Le canevas de Social Business Models: Pourquoi

De nombreuses organisations non gouvernementales, associatives ou sans but lucratif, ainsi que des entreprises sociales, cherchant en premier lieu à créer un impact sociétal positif, peinent à se développer après quelques années de démarrage, par exemple lorsque le renouvellement des subventions obtenues devient difficile.

La passion des porteurs et porteuses de ces projets, les excellentes idées de départ, la fibre sociale et une bonne connaissance du terrain ne sont en général pas suffisantes pour assurer que les modèles construits puissent être viables à long terme.

Malgré un manque crucial d'outils adaptés au contexte des porteurs et porteuses, il existe des exemples de réussites et des bonnes pratiques qui ont germé directement sur le terrain, mais ont de la difficulté à se faire connaître et être reprises.

S'il est possible d'aider ce secteur à mieux réfléchir lors de la création et la révision de leurs modèles d'affaires sociaux, alors il pourra mieux se développer et s'équilibrer financièrement, diminuant ainsi l'accès récurrent aux mécanismes de subventionnement.

C'est aussi par le biais d'une alliance renforcée entre ce secteur et le monde académique qu'il sera possible de renforcer l'entrepreneuriat social et développer une nouvelle connaissance. En ordre croissant d'objectifs, nous pouvons citer:

  • Récupération de bonnes pratiques
  • Existence de modèles d’affaires sociaux efficaces et pérennes
  • Partage, échanges et synergies
  • Viabilité, visibilité, crédibilité
  • Accès facilité aux ressources et optimisation de leur utilisation
  • Croissance du nombre de modèles d’affaires sociaux
  • Changement sociétal progressif

Nos usagers, bénéficiaires et clients!

Le canevas de Social Business Models: Qui

En principe, tout acteur impliqué directement ou indirectement dans des projets à fort impact sociétal positif est susceptible d'être usager, bénéficiaire ou client de l'association, tout en étant aussi un collaborateur potentiel.

Ces acteurs peuvent être aussi bien des personnes que des organisations et, indirectement des organismes de subvention et contrôle. 

  • Porteurs de projets sociaux
  • Acteurs du terrain
  • Organisations à fort impact social
  • Organisations faîtières 
  • Professionnels du secteur académique
  • Jeunes, étudiants
  • Facilitateurs, animateurs

Lorsque certaines prestations de l'association seront "commercialisées", nous parlerons alors de clients, par exemple les facilitateurs et animateurs payant pour leur visibilité sur la plateforme.

Le pont entre nous et nos bénéficiaires!

Le canevas de Social Business Models: Par quoi

Le pont entre les prestations mises à disposition et les usagers, bénéficiaires et clients de l'association Social Business Models est composé de canaux et mode de relation.

Parmi les canaux de distribution, nous trouvons:

  • Plateforme internet collaborative
  • eBook ou PDF
  • Livre sur papier
  • eLearning…

Le canaux de communication qui permettront de mieux faire connaître l'association et ce qu'elle offre sont, entre autres:

  • Contacts personnels des membres
  • Réseaux personnels des membres
  • Groupe LinkedIn
  • Page Facebook
  • Webinaires, vidéos
  • Ateliers, cours

Quant au mode de relation avec tous les publics cibles, on peut le définir comme organique, sans contours bien déterminé et hautement adaptable, mais aussi polymorphe, dans le sens où seront mélangées autant des formes de contacts personnels et des formes de self-service sur Internet.

Quelle est notre proposition de valeur?

Le canevas de Social Business Models: Quoi

La plateforme Internet est le point névralgique de la proposition de valeur et peut être considérée sous trois angles:

  • Un espace de création collaborative et diffusion d'outils simples et pragmatiques destinés à faciliter la création ou la révision de modèles d'affaires. Tous les membres de l'association peuvent participer à ce processus de co-création.
    En principe, ces outils seront mis librement à disposition du grand public, sauf certains qui pourront être réservés aux membres.
     
  • Un espace de documentation et publication de modèles d'affaires sociaux, existants ou en devenir, dans un esprit de création de synergies entre les membres de l'association, favorisant l'adaptation de ces modèles dans des contextes différents.
     
  • Un espace de visibilité de prestataires, consultants, facilitateurs, formateurs et animateurs, en liaison avec les outils disponibles sur la plateforme, sous la forme d'un annuaire de compétences.

En résumé, le premier projet associatif Social Business Models est construit sur ce présent canevas et le fil rouge qui l'accompagne, comme une épine dorsale, sur laquelle sont accrochés des outils de réflexion simples, pragmatiques et participatifs, dans les domaines de:

  • Missions, marchés et niches
  • Planification
  • Communication
  • Modèle économique, finances
  • Gouvernance, RH
  • Stratégie, risques
  • Droit, assurances

Il faut des personnes, des ressources et des finances!

Le canevas de Social Business Models: Avec quoi

La mise en oeuvre du projet associatif ne peut être fait sans ressources, matérielles et financières, ainsi que de personnes, qu'elles soient bénévoles ou rémunérées. Dans ces trois domaines, on peut considérer, entre autres:

Personnel

  • Membres de l'association, comité et groupes de travail
  • Membres co-auteurs, réviseurs, illustrateurs…
  • Prestataires pour certaines activités plus intenses
  • ...

Ressources matérielles et de services

  • Plateforme internet et son hébergement
  • Services de communication, formation et visio-conférences
  • Services de traduction
  • ...

Financières

  • Cotisations des membres
  • Sponsoring auprès d'institutions publiques et organisations privées
  • Donations financières ou sous la forme de services
  • Financements et subventions
  • Crowdfunding
  • Concours, bourses, prix

Comment savoir si nous avons atteint les objectifs?

Le canevas de Social Business Models: Vérifiable

L'accompagnement des résultats obtenus par l'association, au regard de ses objectifs devra se faire par le biais de mesures et construction d'indicateurs.

Par exemple, pourront être considérés:

  • Fréquentation du site
  • Fréquentation de LinkedIn, Facebook et autres
  • Participations au processus de co-création
  • Modèles déposés
  • Modèles influencés positivement
  • Autres à définir (impact…)

Qui pourra nous aider, quels alliés et partenaires?

Le canevas de Social Business Models: Avec qui

L'association se doit de rechercher des alliés et partenaires, dans le but de maximiser son impact sociétal.

Parmi eux, on peut citer:

  • Organisations faîtières de l'ESS / ONG
  • Institutions académique
  • Promotions économiques
  • Organisations faîtières de coopération
  • Swiss foundations
  • Commission européenne