L'entrepreneuriat social: quèsaco?


Le texte ci-dessous est un recueil de quelques définitions et observations intéressantes, autour des termes: entrepreneuriat  et entrepreneur social:

Muhammad Yunus

Social Business Models - the 7 principles from Muhammad YunusLes 7 principes du "social business"

  1. L'objectif du modèle d'affaires est de résoudre un ou plusieurs problèmes (tels que la pauvreté, l'éducation, la santé, l'accès à la technologie, ou l'environnement) qui menacent les personnes et la société; pas la maximisation du profit.
  2. La viabilité financière et économique.
  3. Les investisseurs peuvent seulement récupérer le montant de leurinvestissement. Aucun dividende n'est versé au-delà de l'argent investi.
  4. Lorsque les investissements sont remboursés, les bénéfices de l'entreprise restent dans la société pour son expansion et son amélioration.
  5. La préoccupation avec l'environnement.
  6. La force de travaille salariée est payée selon les barèmes du marché, avec de meilleures conditions de travail.
  7. ... le faire avec joie!

Source: http://www.grameencreativelab.com/a-concept-to-eradicate-poverty/7-princ...

Ashoka

Le terme d'entrepreneur social a été popularisé dans les années 1980 par Bill Drayton, le fondateur d'Ashoka. Exprimant d'abord un état d'esprit, il recouvre des statuts variés (association, mutuelle...).

Qu'est qu'un entrepreneur social?

C'est un individu qui met ses qualités entrepreneuriales au service de la résolution d'un problème sociétal à grande échelle. Quel que soit le domaine où il s'engage, l'entrepreneur social se donne comme critère majeur de réussite l'ampleur de son impact sur la société.

Quels sont les principaux domaines d'intervention?

Education/formation, Santé, Lutte contre les exclusions, Droits de l'Homme, protection de l'Environnement, Développement Durable, Insertion/Développement économique..., où qu'ils interviennent les entrepreneurs sociaux ont la volonté de changer les choses en profondeur dans leur domaine.

Source: http://france.ashoka.org/lentrepreneuriat-social

UNIL: Michael Gonin et Nicolas Gachet

Une définition intéressante, extraite de l'étude "Spécificités et contributions de la nébuleuse de l'économie sociale et solidaire" :

L’entrepreneur social est un acteur du changement social. Pour ce faire, il :

  • Poursuit une mission de création de valeur sociale ;
  • Exploite de nouvelles opportunités ;
  • S’engage dans un processus permanent d’innovation, d’adaptation et d’apprentissage ;
  • Agit avec audace sans laisser les ressources actuellement disponibles le restreindre ;
  • Fait preuve d’un profond sens des responsabilités vis-à-vis du public ciblé et des résultats produits.

Source: http://wp.unil.ch/ess-vd/files/2015/09/Rapport-VEI-Final.pdf

MOUVES - Mouvement des entrepreneurs sociaux

"L’entrepreneuriat social consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux (accès aux soins, aux énergies, au logement, gâchis à grande échelle, chômage de longue durée, circuits courts, bio, croissance verte, etc.)"

Source: http://mouves.org/l-entrepreneuriat-social

APCE - L'Agence Pour la Création d'Entreprises

L'économie sociale et solidaire (ESS) rassemble :

  • D'une part les associations, coopératives, mutuelles et fondations (structures "historiques" de l'économie sociale),
  • D'autre part les entreprises solidaires dont l'activité est guidée par une série de principes fondateurs : non-lucrativité ou lucrativité limitée, démocratie dans leur gouvernance, utilité collective ou utilité sociale du projet.

L'entreprise sociale s'inscrit dans cette économie sociale et solidaire. Quelle que soit la structure juridique adoptée :

  • Sa finalité est sociale, sociétale ou environnementale,
  • Le profit financier n'est pas une fin en soi, mais un moyen,
  • Sa gouvernance est participative,
  • Elle évolue en fonction des besoins du territoire et n'est donc pas délocalisable.

Source: http://www.apce.com/cid117770/entrepreneuriat-social-une-autre-facon-d-e...

SoBizHub - Social Business Nord de France

Les mots Social et Business sont comme deux aimants de même polarité qui se repoussent plus qu’ils ne s’attirent !

La frontière entre des actions sociales cantonnées au domaine privé et des finalités économiques exclusivement centrées sur la maximisation des bénéfices est en train de s’estomper. De nombreux exemples de résolution de problématiques sociales, de manière durable parce que rentable au cœur de la logique compétitive des entreprises semblent ouvrir une nouvelle voie de réconciliation de l’économique et du social.

Des solutions inédites entre acteurs qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble, entreprises, associations, pouvoirs publics voient le jour. (...)

Source: http://www.sobizhub.org/fr/ressources-social-business/a-propos-du-social...

SEIF - Social Entrepreneurship Initiative and Foundation

Interview de Barbara Rigassi, sous le titre de "Pour un entrepreneur social, faire du bénéfice n’est pas la priorité".

Comment définissez-vous l’entrepreneuriat social?

Ce champ inclut toutes les entreprises qui réalisent des innovations sociales et dont le but est, avant tout, d’avoir un impact social positif. La forme juridique importe peu. Il peut s’agir d’une entreprise déjà établie ou d’une start-up. L’important est que l’innovation sociale soit le moteur et que le modèle soit rentable.

Qu’entendez-vous par innovation sociale?

Il s’agit d’une réponse entrepreneuriale innovante à un problème sociétal. Prenons l’exemple d’une entreprise suivie par Seif: pour traiter la question du vieillissement de la population en Europe, elle a développé un objet connecté rappelant à chaque femme son moment optimal pour concevoir. Une autre a imaginé une technologie permettant l’aménagement d’espaces de vie avec peu de moyens, ce qui a un effet sur le budget des communes modestes. Les thèmes à traiter sont vastes en Suisse, comme l’alimentation, le chômage des jeunes, l’écologie, la santé, ou encore les transports. (...)

Source: Portail PME: http://www.kmu.admin.ch/aktuell/00524/04231/04309/index.html?lang=fr

AVISE - Agence de valorisation des initiatives socio-économiques

Quelle est la différence entre Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et entrepreneuriat social?

  • Si la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et l’entrepreneuriat social font partie d’un même mouvement qui incite à mêler économie et éthique, ces notions sont bien distinctes. La principale différence réside dans la finalité première de l’entreprise.
     
  • Une entreprise sociale se caractérise par sa finalité sociale, c’est-à-dire que son objet intègre la dimension d’intérêt collectif et d’utilité sociale. La mission première d’une entreprise sociale, sa raison d’être, c’est donc d’apporter des solutions au problème social qu’elle a repéré, et elle utilise pour cela des modalités économiques.
     
  • La RSE renvoie aux actions engagées par une entreprise qui intègrent une préoccupation sociale et/ou environnementale : réduction de son impact sur l’environnement (bilan carbone, Agenda 21...), amélioration de la qualité de l’emploi, des conditions de travail, etc.

Source: AVISE, http://www.avise.org/decouvrir/entrepreneuriat-social/faq

Groupe La Poste

Les entrepreneurs sociaux : les nouveaux aventuriers de l’économie

L'entrepreneur social est porteur d’un nouveau modèle de croissance qui transforme déjà la société : en conciliant l’efficacité et la performance de la sphère économique, l’intérêt général de l’action publique et l’innovation citoyenne, les entreprises sociales montrent qu’il est possible d’entreprendre au service des personnes et des territoires. Elles incarnent la possibilité de porter une vision politique au cœur de l’économie pour inventer un partage plus équitable des richesses créées, faire du profit un moyen et non une fin et créer 2,5% d’emplois en plus que la moyenne de l’économie, qui plus est « non délocalisables ».

Prenant des risques, dépassant de multiples résistances au changement pour viser un impact collectif et une économie plus sociale et solidaire, les entrepreneurs sociaux sont des aventuriers de l’économie !  (...)

Source: http://www.leselanceursdugroupelaposte.fr/points-de-vue/aventuriers-econ...

Ajouter un commentaire