Canevas des valeurs

Version imprimable
Cet outil est en phase de prépublication et n'est pas encore totalement finalisé.
Vos commentaires, suggestions et corrections sont les bienvenus!
Mode d'emploi -  Instruments -  Exemples -  Prestataires -  Autres

Fiche

Phase(s)
Relatif à...
Complexité
RH
Effort estimé
3 à 8 heures, 2 à 100 personnes
L´outil en bref

Le canevas des valeurs est un subtil mélange de croyances et de valeurs partagées qui s'ajoutent à l'histoire pour en définir ses principes d'action et le comportement recherché chez celles et ceux qui y travaillent.

Les valeurs partagées et les principes d'action forment un axe central qui imprime de la cohérence à l'organisation, dans toutes ses facettes.

En quelque sorte, il représente l'âme ou le "combustible" de l'organisation

Pour qui

Les utilisateurs de cet outil peuvent être:

  • L'équipe restreinte qui porte le projet, lors de sa conception
  • L'organisation tout entière, lors d'une redéfinition des valeurs
Raisons d'utiliser

Les valeurs partagées de l'organisation sont non seulement un élément fondamental de cohésion entre ses collaborateurs, mais aussi un "guide" pour la création des principes d'action, des règlements, des codes de conduite, etc.

Elles sont aussi, lorsque bien définies, un puissant vecteur de communication, touchant plus au sens et à l'émotion qu'au rationnel.

Résultats attendus, impacts

Le canevas des valeurs n'est pas un réel outil en soi, mais surtout un support de réflexion et d'autres outils. Son but principal est la sensibilisation d'une équipe ou organisation à l'importance des valeurs et de la culture organisationnelle.

Conditions d'utilisation

Cette approche, ainsi que les outils complémentaires sont plus efficaces lorsqu'ils sont utilisés par l'organisation entière, dans des séances communes, ou s'appuyant sur des sondages.

Points de vigilance, risques

Il est fondamental d'utiliser cette approche dans un mouvement "bottom-up", c'est-à-dire en commençant par les personnes du terrain, plutôt que de définir des valeurs et principes d'action en équipe de direction et de les véhiculer ensuite pour validation.

Exemples d'utilisation

Un bel exemple de définition de valeurs et de principes d'actions est la charte de l'économie sociale et solidaire, publiée par sa chambre, APRÈS-GE.

Références
Auteur(s)


Trad.:
Version
001 / 17-09-2014 - Pré-publié

 

Mode d'emploi

1. Introduction

Social Business Models : 5 canevas pour observer l'organisationLe canevas des valeurs organisationnelles fait partie d'un ensemble de cinq canevas, qui permettent d'observer l'organisation sous cinq angles complémentaires d’observation :

  • Les valeurs : le cœur de l’organisation, fait de passions, d’émotions, de croyances, internalisées dans la culture et externalisée en comportements et principes d’action.
  • Le modèle d’affaires : la logique permanente de l’organisation, définissant sa raison d’être, les moyens pour accomplir sa mission et comment en mesurer les résultats.
  • La gouvernance : les relations et influences sur les prises de décision et les actions de l’organisation, qu’elles soient situées à l’interne, à l’externe ou à la frontière.
  • La stratégie : toutes les évaluations du passé, la définition d’axes et d’orientations stratégiques ainsi que leur déclinaison en projets pour permettre à l’organisation de cheminer vers sa vision du futur.
  • La RSE : la mise en œuvre de la responsabilité sociétale de l’organisation, dans une optique d’agir pour un développement durable.

Le modèle d'affaires est en quelque sorte la logique de l'organisation, qui permet d'en définir sa mission, c’est-à-dire définir sa raison d’être, ce pourquoi elle existe.

Définir la  mission d’une organisation c’est premièrement répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les besoins externes auxquels elle veut répondre?
  • Qui ressent ces besoins et sera attendu par elle?
  • Quelles seront les prestations (services et produits) qu’elle mettra à disposition de ses usagers pour répondre à leurs besoins?

Social Business Models: les valeurs = le combustible de l'organisationLa mission est permanente, c’est la même aujourd’hui, demain et après-demain. Le modèle d'affaires est le «moteur» de l'organisation.

Mais, si le modèle d’affaires est le "moteur" de l’organisation, on peut dire que la passion, l’émotion, les croyances et les valeurs partagées qui se retrouvent dans la culture organisationnelle en sont le combustible. 

Les valeurs individuelles s’extériorisent sous la forme de comportements, alors que les valeurs partagées se traduisent la plupart du temps en principes d’action.

Ce sont les valeurs et les principes d’action qui fournissent l’axe de cohérence dans les diverses facettes de l’organisation.

1.1 Les blocs du canevas

Social Business Models: canevas des valeurs

Dans le canevas des valeurs, il est possible d’y reconnaître les composants suivants :

  • Les croyances individuelles : fortement internalisées dans toutes les personnes de l’organisation et partagées dans une certaine mesure. Elles trouvent leurs origines dans des notions telles que celle de l’existence des choses, alors que les valeurs sont plus axées sur la notion de bien et de mal, mais s’appuient souvent sur les croyances.
  • Les valeurs partagées : l’âme de l’organisation, faite de passion et d’émotion, internalisées dans la culture et externalisée en comportements et principes d’action.
  • La culture organisationnelle : réceptacle des valeurs et des croyances, où la combinaison de celles-ci, teintée par l’histoire de l’organisation, donne naissance aux postures, attitudes et comportements.
  • Les principes d’action : la traduction des valeurs dans des normes, des codes de conduite, des règlements internes…
  • Les comportements : l'expression individuelle des valeurs portées par lui et partagées avec l'organisation

1.2 Définition des valeurs partagées

Selon le dictionnaire Larousse, les valeurs représentent « Ce qui est posé comme vrai, beau, bien, d'un point de vue personnel ou selon les critères d'une société et qui est donné comme un idéal à atteindre, comme quelque chose à défendre ».

Définir les valeurs de l'organisation n'est pas une simple tâche comme les autres, parce que ce travail touche directement les émotions des personnes présentes. Souvent, elles sont définies "top-down" par l'organisation, alors qu'elles devraient émerger de l'ensemble des collaborateurs. Evidemment, lorsque l'organisation est en phase de lancement, elles sont définies par l'équipe qui porte le projet.

Pour vous aider à mieux les définir, vous pouvez vous référer à l'outil: Valeurs organisationnelles - aide au choix

1.3 Transformation en principes d'action

Valeurs, culture et principes d'action forment un assemblage fortement indépendant et pas toujours facile à discerner. Pour faciliter le discernement entre Valeurs et principes d'action, vous pouvez assimiler plus les valeurs à quelque chose de ressenti, alors que les principes d'action, comme le nom l'indique, se rapprochent du "faire et non-faire".

La figure ci-dessous montre les interactions entre ces trois éléments.

Social Business Models : Principes d'action

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les principes d'action sont l'internalisation des valeurs dans des normes, des codes de conduite, des règlements internes de l'organisation. Ils orientent la culture organisationnelle, donnent de la légitimité aux valeurs et sont, à leur tour, renforcés par la culture de l'organisation.

Ils sont, en principe, toujours énoncés par des verbes à l'infinitif.

2 Mise en oeuvre

2.1 Ressources

L'idéal est de pouvoir mobiliser l'organisation entière lors de la définition de valeurs et principes d'action. D'autres outils associés peuvent être utilisés.

2.2 Démarche

La démarche dépend de l'utilisation d'autres outils. Le concept global de la démarche est: 

  • Avertissez l'organisation d'une action commune axée sur la définition des valeurs et des principes d'action
  • Réunissez tous vos collaborateurs en une séance commune et travaillez sur le choix des termes des valeurs (outil Valeurs organisationnelles - aide au choix)
  • Analysez ensemble les résultats et les termes des valeurs les plus représentatifs de l'esprit de l'organisation
  • Choisissez les termes qui seront retenus par un mode participatif de prise de décision (p.ex. décision par consentement)
  • En plus petits groupes, donnez à chaque terme retenu la définition qui exprime au mieux la compréhension de tous les participants
  • Générez ensuite, pour chaque valeur retenue, des principes d'action qui répondent à la question "Si nous avons cette valeur, cela implique de faire..."
  • Après la séance, réunissez un groupe plus restreint pour se pencher sur les questions de grammaire et d'orthographe.

2.3 Résultats et livrables

Les valeurs partagées dans l'organisation, ainsi que les principes d'action qui orienteront toutes ses actions, permanentes ou stratégiques, ainsi que les relations avec les parties prenantes.

3. Trucs et astuces

Quelles sont les astuces, en plus de la démarche pas à pas, qui peuvent faciliter l'utilisation de l'outil.

4. Références et historique

 

Exemples

Exemple: La Charte de l'économie sociale et solidaire de la région genevoise

ESS - APRÈS-GE: Valeurs et principes d'action de l'ESSLes 7 valeurs de l'ESS

1. Bien-être social être plutôt qu’avoir

Les acteurs et actrices de l’ESS visent à construire une économie qui affirme la primauté de la personne sur le capital. Ils reconnaissent l’importance de dimensions immatérielles (esthétiques, émotionnelles, spirituelles, etc.) nécessaires au fonctionnement de la société et à l’épanouissement de ses membres.

2. Citoyenneté et démocratie participative chacun a une voix qui compte

Les acteurs et actrices de l’ESS participent de manière libre, égalitaire et responsable à la construction d’une société assurant le développement des personnes et l’intérêt collectif. Ils appliquent la démocratie participative en favorisant le partage de l’information, des responsabilités, de la prise de décision et la reconnaissance du rôle de chacun.

3. Ecologie produire pour vivre et non vivre pour produire

Les acteurs et actrices de l’ESS reconnaissent l’interdépendance des processus socio-économiques et écologiques. Ils s’engagent à privilégier un système économique qui respecte les processus et équilibres écologiques dans un souci d’équité intra et intergénérationnel.

4. Autonomie autonomes mais pas individualistes

Les acteurs et actrices de l’ESS valorisent les compétences et renforcent les moyens d’agir des personnes (salariés, bénévoles, membres, usagers, investisseurs) au sein de leur organisation. Ils recherchent une plus grande autonomie de fonctionnement de celle-ci, ainsi que de l’ESS à l’égard du secteur public et des autres acteurs du secteur privé.

5. Solidarité 1 + 1 > 2

Les acteurs et actrices de l’ESS privilégient la recherche de l’intérêt collectif sur le seul profit individuel. Ils valorisent la création de lien social d’interdépendance au plan local, régional et international.

6. Diversité riches de nos différences

Les acteurs et actrices de l’ESS s’engagent à comprendre, respecter et valoriser les différences entre lespersonnes et les peuples, à prohiber toute forme de discrimination et à rechercher les complémentaritéspour apprendre ensemble.

7. Cohérence dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit

Les acteurs et actrices de l’ESS s’efforcent d’appliquer de façon cohérente l’ensemble des valeurs ci-dessus à tous les niveaux de leur fonctionnement. La cohérence entre les valeurs prônées et le vécu est essentielle à la crédibilité et au développement de l’ESS.

Principes d'action

Rappel

Ce choix non exhaustif de principes d’action doit être lu comme des objectifs vers lesquels tendre. Chaque personne ou organisation les traitera en fonction de sa situation et de ses possibilités. Certains peuvent être atteints, d’autres partiellement et d’autres pas du tout. Ce qui compte, c’est l’esprit d’ensemble dans lequel la personne ou l’organisation agit. Ces valeurs et principes seront, à moyen terme, les repères d'organisations motivées à se reconnaître dans l'ESS.

Respect du BIEN-ÊTRE SOCIAL

Tout acteur ou actrice de l'ESS s'engage à :

  • Définir, protéger et développer l'utilité sociale de ses activités et s'écarter de toute organisation qui contribue à la violence, à la destruction et à diverses formes d'asservissement. 
  • Développer des relations économiques avec des filières de production qui offrent des conditions de travail et de rémunération équitables. 
  • Poursuivre un but non lucratif ou à lucrativité limitée. Les éventuels profits sont prioritairement réinvestis pour promouvoir le but social de l’activité.
  • Soutenir les activités culturelles, éducatives et artistiques, dans le respect des dimensions immatérielles nécessaires aux personnes et à la société. 
  • Favoriser l’équilibre dans la représentation parmi les collaborateurs, les organes décisionnels et dans toutes les activités quant au genre, à l'âge, à l'origine, (...) des personnes impliquées. 
  • S’informer et sensibiliser aux problématiques d’équité et de justice sociale. 
  • Créer des espaces pour accueillir d’autres fonctionnements ou modes de pensée. 

Respect de la DÉMOCRATIE et RESPONSABILITÉ

Tout acteur ou actrice de l'ESS s'engage à :

  • Rechercher l'égalité : une personne a une voix. 
  • Attribuer les responsabilités et les pouvoirs de décision au plus près de l'action et des usagers, en favorisant une structure horizontale. 
  • S'assurer que pour chaque activité ou projet les parties plus ou moins directement concernées (des collaborateurs, aux usagers, bénéficiaires, clients, jusqu’aux fournisseurs, voire dans certains cas 
  • les groupes de citoyens et politiques etc.) sont consultées et que leurs positions sont prises en compte dans la mise en œuvre de ces actions. 
  • Consulter ses collaborateurs dans le choix et le renouvellement de ses responsables.
  • Encourager tout moyen d’expression ouverte et favoriser l'identification et la résolution en commun des tensions et conflits internes. 
  • Privilégier la création de liens et mutualiser nos moyens, notamment par le travail en équipe et en réseau, l'information et la sensibilisation (au sein de l'entreprise ESS et à l'extérieur). 
  • Connaître et reconnaître au quotidien les différences, les points de convergence et la multiculturalité. 

Respect de L'ENVIRONNEMENT

Limiter son empreinte écologique en tant qu'acteur/actrice de l'ESS c'est :

  • S'appliquer à la sobriété et la simplicité volontaire, pour diminuer l’empreinte écologique de son activité et pouvoir redistribuer.
  • Connaître, appliquer et transmettre les solutions et pratiques plus respectueuses de l'environnement: tri des déchets, récupération, recyclage, utilisation d'énergies renouvelables, 
  • mobilité douce, économies d'énergie (eau, électricité, essence, pétrole, etc.). 
  • Privilégier la consommation locale et saisonnière. 
  • Développer des relations d’échange et de consommation avec des filières de production qui respectent notamment les cycles écologiques naturels et une minimisation de l’utilisation des ressources énergétiques fossiles. 
  • Choisir d'appliquer ces solutions préférentiellement, même si elles coûtent plus cher. 

Respect du TRAVAIL

Tout acteur ou actrice de l’ESS vise à donner à ses collaborateurs la maîtrise de ses tâches et de son cadre de travail : 

  • Promouvoir une ambiance et des conditions de travail favorables à l'épanouissement des personnes. 
  • Veiller à la transparence, notamment de l'information, des finances. 
  • Rendre publique la rémunération des collaborateurs et veiller à limiter les écarts de l’échelle de salaire. 
  • Offrir un emploi stable et/ou évolutif aux employés. 
  • Valoriser les compétences et faciliter la formation continue. 
  • Adapter au cas par cas et de façon réaliste les tâches et horaires contractuels de chacun.
  • Tendre vers l’auto-organisation des postes de travail par le(s) collaborateur(s) concerné(s). 
  • Intégrer des personnes en rupture ou difficulté professionnelle.

Respect de la COHÉRENCE

Promouvoir nos valeurs de façon crédible, c'est :

  • Partager une connaissance claire des valeurs qui guident l'organisation ESS. 
  • Communiquer et informer de manière transparente et efficace en cohérence avec nos actes. 
  • Inscrire nos actions dans la durée. 
  • Privilégier des partenariats avec des acteurs fondant leurs actions sur des valeurs et principes similaires aux nôtres ; renforcer notre concertation. 
  • Veiller à l’autonomie décisionnelle et financière de l’organisation, ainsi qu'au respect de ses valeurs et missions dans tout contrat avec des tiers. 
  • Faire connaître et promouvoir l'ESS.
  • Anticiper et influencer plutôt qu’attendre et subir. 
  • Mettre en place et respecter les mesures adéquates permettant l’observation de la Charte et son évaluation régulière, pour gérer les risques d'incohérence.
  • Distribuer et faire connaître la Charte au sein de son organisation d’ESS.

Chambre de l'économie sociale et solidaire APRÈS-GE
15, rue des Savoises 1205 Genève

info@apres-ge.ch, www.apres-ge.ch

Prestataires de services

Organisation Contact Pays Langues Domaines d'intervention
Michael Gonin Suisse Français, Allemand, Anglais Coaching individuel Conseil / counsulting Non-Profit / Not-for-Profit For-Profit Entrepreneuriat social Contacter
Pastorale oecuménique dans le monde du travail Jean-Claude Huot Suisse Français, Allemand, Anglais, Espagnol Conseils personnels, écoute. problématiques relationnelles, questions de sens, travail sur les valeurs. Contacter
Social Business Models Claude Michaud Suisse Français, Anglais, Portugais Associations, fondations, coopératives Services public Contacter

Commentaires

En cliquant sur instrument, on arrive sur la fiche..?
Portrait de Claude

Effectivement, c'est une situation nouvelle, mais assez compréhensible pour un canevas, si on n'a pas d'affiche ou d'autre relevé de brainstorming.

Le canevas des valeurs n'a pas d'instrument seulement pour lui, il est plus une épine dorsale pour d'autres outils.

D'où ma question: faut-il ne pas mettre d'instrument et juste citer la fiche d'aide au choix des valeurs dans les références ou éventuellement mettre dans le lien des instruments un nom tel que "Aide au choix des valeurs (outil complet)"?

C'est comme canevas de la stratégie: sans instrument (suivre la même logique).

Je viens de relire cet outil (et ai corrigé quelques coquilles), il serait intéressant de faire un lien vers l'outil "fond commun d'évidence" car il aide à donner une définition collective à une notion. Car une "valeur" est souvent un terme à multiple sens. Participation, respect de la dignité humaine, égalité homme - femme, créativité,... est-on au clair sur ce que signifient ces mots?

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est seulement un test pour éliminer les soumissions automatiques de spam