Canevas de modèle d'affaires social - 1er niveau

Version imprimable
Cet outil est publié; mais vos commentaires, observations et exemples d'utilisation sont toujours les bienvenus!
Mode d'emploi -  Instruments -  Exemples -  Prestataires -  Autres

Fiche

Phase(s)
Relatif à...
Complexité
RH
Effort estimé
2 à 3 heures, 2 à 4 fois
L´outil en bref

Le canevas au premier niveau est un outil de brainstorming. Il permet d'aborder l'ensemble des questions essentielles au lancement d'un projet ou d'une nouvelle organisation/entreprise.
Organisé en 9 blocs, l'instrument est conçu pour être imprimé ou dessiné sur de grandes feuilles de papier, ou encore projeté sur un tableau blanc, et complété progressivement par des idées ou des dessins, écrits sur des petits papiers adhésifs, post-its.

Des outils annexes facilitent la documentation des résultats.

Pour qui

Cet outil peut être utilisé, entre autres par:

  • Des porteurs de projets sociaux, acteurs du terrain
  • Des organisations à fort impact social, organisations faîtières
  • Des professionnels du secteur académique, facilitateurs, animateurs
  • Des entrepreneurs soucieux de l'impact social de leur entreprise
  • Des étudiants
Raisons d'utiliser

Lorsqu'une organisation est créée ou est en phase de révision, il est souvent nécessaire de prendre un certain recul pour la regarder dans son ensemble.

Il est crucial que l'ensemble de l'équipe porteuse de l'organisation puisse partager les mêmes regards sur elle, sur ce qu'elle fait, pour qui elle le fait, et quel impact sociétal elle recherche.

Résultats attendus, impacts

Le canevas devient le référentiel pour une construction plus détaillée, en constituant l'épine dorsale des autres outils.

Son utilisation permet de partager la vision de l'organisation et favorise la créativité.

Conditions d'utilisation

L'exercice de brainstorming avec le canevas est, en principe, illimité, étant facile et relativement rapide à exécuter et documenter.

La  définition des blocs doit être partagée par chacun avant d'initier une séance. En fonction du degré d'aisance du groupe, la présence d'un animateur ayant déjà pratiqué le canevas peut s'avérer utile.

Points de vigilance, risques

Attention : les hypothèses énoncées lors des séances sont à confronter avec la réalité du terrain.

Un premier canevas est rarement définitif. Plusieurs cycles de réflexion, alternant canevas et validation terrain sont nécessaires, avant de passer au deuxième niveau.

 

Exemples d'utilisation
  1. Social Business Models
  2. Euforia
  3. The impact Hub
  4. Genève
  5. LGBT Youth
  6. ...
Références
  • Business Model Canvas: Osterwalder et Pigneur
  • Lean Canvas: Ash Maurya
  • Social Lean Canvas: Rowen
  • Logic Framework: Banque mondiale
  • ...
Auteur(s)


Trad.:
Version
003 / 12-08-2014 - Publié

 

Mode d'emploi

Diaporama du canevas - niveau 11. Introduction

Le premier niveau du canevas est destiné à être utilisé dans une séance de remue-méninges, avec l'équipe qui portera le modèle d'affaires social.

Il est conçu pour être imprimé ou dessiné sur de grandes feuilles de papier, ou encore projeté sur un tableau blanc, et complété progressivement par des idées ou des dessins, écrits sur des petits papiers adhésifs, post-its.

Vous pouvez accéder au fichier en PDF, au format A0 dans l'onglet "Instruments"

Le premier niveau du canevas est composé de neuf blocs, incitant à répondre à quelques questions de base. La limitation à neuf blocs favorise la créativité et la diversité de pensée, par une vision plus systémique et un travail plus interactif, moins axé sur les détails.

Selon les motivations des participants et de l’organisation, l'affirmation et les huit questions de base peuvent être abordées en commençant par n’importe quel bloc et suivre un parcours séquentiel ou totalement aléatoire, Néanmoins, les blocs « Valeurs », « Pourquoi » et « Qui » sont les plus représentatifs du caractère social du canevas.

Ce travail devrait être accompli de préférence en groupe de 4 à 8 personnes, dans le but de l’enrichir par la réflexion et créativité collective.

2. Questions

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez les neuf symboles et l'affirmation plus les huit questions qu'ils représentent, ainsi que le dédoublement des questions de base.

Les valeurs

Les valeurs des porteurs du modèle d'affaires sont au centre du canevas et sont plus une affirmation qu'une question, du fait qu'elles existent, sont probablement déjà partagées et ainsi influencent ou influenceront totalement le modèle d'affaires. Elles sont les fondements du modèle d'affaires car, en s'intégrant avec la culture de l'organisation, elles se manifesteront en comportements, seront transcrites en principes d'action, se retrouveront dans les actions et seront génératrices d'impact.


 

Pourquoi ?

Cette question de base se réfère essentiellement à l'impact sociétal que le modèle d'affaires pourra provoquer. Vous pouvez la décliner en:

  • Quels sont les grands problèmes auxquels le modèle d'affaire social va s'attaquer ?
  • Quelles sont les causes de ces problèmes ?
  • Quels sont les besoins réels et pertinents liés à ces problèmes ?
  • Quels sont les objectifs que le modèle d'affaires veut atteindre ?
  • Existe-t-il des opportunités inexplorées ?

Qui ?

Cette question de base se réfère à tous les publics cibles pour qui le modèle d'affaires devra satisfaire à des besoins. Vous pouvez la décliner en:

  • Quels seront les bénéficiaires directs du modèle d'affaires ?
  • Seront-ils simples usagers ?
  • Qui paiera pour les prestations proposées, les usagers ou d'autres personnes ou organisations ?
  • Existe-t-il des bénéficiaires indirects, qui tireront profit des prestations, même si elles ne leur sont pas destinées ?
  • Y aura-t-il des impacts indirects dans certains segments de la société ?

Où ?

Cette question de base se réfère au contexte dans lequel le modèle d'affaires se développera. Vous pouvez la décliner en:

  • Dans quelle zone géographique le modèle d'affaires sera-t-il actif ?
  • Les activités seront-elles soumises à des contraintes temporelles, saisonnières ?
  • Le contexte politique ou légal peut-il influencer fortement le modèle d'affaires ?
  • Le contexte social joue-t-il une influence sur le modèle d'affaires ?
  • Le modèle peut-il se bénéficier du contexte technologique ?
  • Des contraintes environnementales existent ?

Quoi ?

Cette question fondamentale fait référence à ce que le modèle d'affaires fournira à ses publics cibles. Vous pouvez la décliner en:

  • Le modèle d'affaires fournira des prestations matérielles, lesquelles ?
  • Quels seront les services développés par le modèle d'affaires ?
  • Votre modèle d'affaires travaillera-t-il par projets ou en flux continu ?
  • Y aura-t-il des prestations immatérielles, telles des "paquets d'informations" ?
  • Les prestations seront-elles produites directement chez les usagers ?
  • Les prestations seront-elles divisées entre primaires et secondaires ?

Par quoi ?

Cette question fait allusion au pont entre les futures prestations produites par le modèle d'affaires et les différents publics cibles. Vous pouvez la décliner en:

  • Comment les usagers prendront-ils connaissance des prestations (services, produits...) de votre modèle d'affaires ?
  • Quelle relation aurez-vous avec les usagers, directe et personnalisée ou en self-service ?
  • Comment vos prestations arriveront-elles dans les mains de vos usagers ?
  • Il y a-t-il des retours de vos usagers vers votre production ?

Avec quoi ?

Derrière cette question se cache toute la production du modèle d'affaires, en incluant:

  • Avec quelles ressources humaines (équipes internes, personnes externes, prestataires de services, bénévoles…) ?
  • Quelles sont les compétences spécifiques nécessaires au cœur de métier ?
  • De quelles matières premières, consommables aurez-vous besoin ?
  • Quel seront les processus de production, les activités de support, les tâches administratives ?
  • Faut-il des équipements propres à la production et à la maintenance,des logiciels de support ?
  • Quelles seront vos installations, locaux, mobilier, infrastructure, matériel de logistique, véhicules ?
  • De quelles ressources financières avez-vous besoin pour les investissements et les fonds de roulement ?
  • D'où proviendront ces ressources financières (recettes, subventions, investisseurs, sponsors, autres bailleurs de fonds…) ?

Avec qui ?

Cette question reflète le dicton "Seul on va vite, ensemble on va loin". Vous pouvez la décliner en:

  • Quels seront les processus de prise de décisions ?
  • Quel sera le modèle de gouvernance interne ?
  • Est-il possible d'avoir des partenaires dans le modèle d'affaires ?
  • Ou des alliés ?
  • Des organisations ou personnes pourront-elles jouer le rôle de prescripteurs (relais) ?

Vérifiable ?

Cette dernière question ferme la boucle, en regard au "Pourquoi", partant du principe de ce qui n'est pas mesurable est pure subjectivité. Vous pouvez la décliner en:

  • Comment sauront-nous si le modèle d'affaires social a porté ses fruits ?
  • Comment mesurer les résultats immédiats ?
  • Comment vérifier l'impact provoqué par le modèle d'affaires social ?
  • Quels seront les outils de mesure ?
  • Quelles seront les sources d'information ?
  • Quand mesurer ?

 

Quelques astuces

  • N'écrivez que des mots-clés sur les post-its, de préférence avec de gros marqueurs ;
  • Respectez le temps de parole de chaque personne apposant un post-it ;
  • Respectez les règles de base du brainstorming: pas de censure...
  • Rebondissez sur les idées et concepts présentés!

Recommandations

Il faut compter au minimum une heure pour un exercice de création de modèle d'affaires par le canevas. Cela peut permettre d'en réaliser deux ou trois dans l'espace d'une demi-journée, avant de travailler plus en détail.

Il est recommandable, si l'exercice est fait sur une affiche ou par une projection par beamer sur un mur blanc, de prendre plusieurs photographies au fur et à mesure de sa création.

Une bonne pratique consiste à préparer plusieurs post-its et, lorsqu'un des intervenants les appose sur l'affiche ou sur le mur, de réserver un temps de parole, pour de courtes explications, qui permettront à d'autres participants de "rebondir" sur les idées et concepts présentés.

L'exemple ci-dessous est un canevas réalisé autour d'un projet de transfert d'innovation, dans le cadre du programme européen Leonardo da Vinci:

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Instruments

Description: 
Deux affiches en format A0 du canevas du modèle d'affaires social de Social Business Models, en son premier niveau, pour un travail avec des post-its.
La première affiche contient les explications des blocs et peut s'imprimer lisible en A1 et A2. La deuxième ne contient pas les explications.
Description: 
Outil de documentation (document Word en format A3) de la création d'un modèle d'affaires social par le biais du canevas au 1er niveau, avec l'image du canevas en fonds et des pseudo post-its prêts à être complétés et positionnés au bon endroit.
Complète bien la photographie prise de l'affiche avec ses post-its collés.
Description: 
Ce formulaire permet de transcrire les réponses par post-it aux 9 blocs de questions du canevas, avec la possibilité de mettre une description plus complète ainsi que des questions restant en suspens.

Exemples

Exemple 1: Le canevas de Social Business Models

Ci-dessous, vous trouverez la reproduction du canevas de notre propre association, réalisé en quelques séances de comité et de groupes de travail, puis reporté dans un des formulaires annexes à la fiche-outil.

Il faut cependant considérer que ce n'est qu'une des représentations possibles et qu'elle n'est pas totalement immuable.

En effet, même si la mission (pourquoi, qui et quoi) restera fondamentalement la même au fil du temps, de nouvelles propositions de valeur peuvent surgir ainsi que d'autres éléments sont susceptibles de changer et de s'améliorer. 

Non seulement le contexte peut évoluer, mais de nouveaux partenariats peuvent être conclus, les méthodes de travail peuvent changer, ainsi que les flux financiers.

Vous trouverez dans cette image une compilation des idées émises lors des premières séances du comité. 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Si vous désirez en connaître les détails, cliquez sur l'image pour l'agrandir, puis consultez, dans le menu horizontal, la rubrique "Qui sommes-nous" -> "Notre canevas".

Exemple 2: 

(A construire...)

Prestataires de services

Organisation Contact Pays Langues Domaines d'intervention
Briner Conseil Pierre Briner Suisse Français Aide à l'établissement d'un catalogue de prestations Analyse et recommandations pour créer ou améliorer une organisation Aide à l'établissement d'un modèle d'affaires Aide à la décision pour le choix d'un scénario Aide à l'établissement d'un référentiel des risques essentiels Contacter
Isabelle Dauner Gardiol Isabelle Dauner Gardiol Suisse Français, Allemand, Anglais, Espagnol Développement durable Gestion de projet Gestion d'équipe Suivi et évaluation Développement organisationnel Contacter
Latha Heiniger Suisse Français Santé, social, développement durable, insertion sociale et professionnelle, associatif, bénévole Contacter
Pastorale oecuménique dans le monde du travail Jean-Claude Huot Suisse Français, Allemand, Anglais, Espagnol Conseils personnels, écoute. problématiques relationnelles, questions de sens, travail sur les valeurs. Contacter
Social Business Models Claude Michaud Suisse Français, Anglais, Portugais Associations, fondations, coopératives Services public Contacter
TiKi4 Sandro Tronnolone & Benoît Schumacher Suisse Français, Italien, Anglais Business Model / Business Plan new generation, site web corporate/catalogue/e-commerce, formation sur les réseaux sociaux, reengineering/optimisation de processus, analyses produit/service - proof&concept, contre-étude de marché (marketing), start-up event Contacter

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est seulement un test pour éliminer les soumissions automatiques de spam